2.2 La Fédération Départementale

Historique

- 1946 : création de la Fédération Nationale des Foyers Ruraux
- 1947 : création du premier Foyer Rural de Meurthe-et-Moselle à Emberménil par monsieur Rancelant. Certains Foyers comme Raon les Leau et Eply existaient depuis 1923.
- Novembre 1949 : Les sept premiers Foyers Ruraux (Emberménil, Xirocourt, Fontenoy-sur-Moselle, Malleloy, …….) se constituent en Fédération Départementale avec son siège à la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports. Monsieur Rancelant fut le premier président puis monsieur Deletang du Foyer Rural de Bénaménil. Sous son influence, le nombre des Foyers Ruraux passa à une trentaine dans le Lunévillois et le Nord du département, par l’action de certains maîtres agricoles et des instituteurs.
Ecoles et Foyers Ruraux étaient bien souvent mélangés par la place active de nombreux enseignants.


- Les années 1950 voient des rencontres et des championnats départementaux. Des Foyers faisaient du théâtre avec un premier festival à Lunéville. C’est l’époque d’un rallye automobile départemental, des tournois de pétanque dont le premier a eu lieu à Hatrize. On vient regarder la télévision dans la salle du Foyer Rural, c’est le temps de la coopérative de moyens : le congélateur collectif géré par le Foyer Rural d’Einville-au-Jard dans l’ancienne gare.
- 1966 : première subvention du Conseil Général à la Fédération (5.000Francs) : les Foyers Ruraux sont quarante.
- 1969 : création d’un poste d’animateur départemental permet d’accroître les relations entre les Foyers Ruraux et de mettre en place les stages de formation départementale.
Le lycée agricole de Pixérécourt reçoit une journée départementale culturelle et sportive des Foyers Ruraux. Des actions communes ont lieu avec les Fédérations des Maisons des Jeunes et la Fédération des Œuvres Laïques pour obtenir du Conseil Général des moyens pour les associations.
- 1971, 1972 et 1973 : obtention du Conseil Général de crédits pour des postes d’animateurs coordinateurs. Un développement qui va de pair avec la volonté d’animation globale soutenue à l’époque.
- 1975 : premier local de la Fédération mis à disposition par la commune de Bouxières-aux-Chênes.
- 1976 : première université rurale à Villacourt.
- 1977 : développement du nombre de Foyers Ruraux et embauche d’une secrétaire.
- 1979 : soixante sept Foyers Ruraux et un projet de développement culturel qui se concrétise par un festival en décembre 1980 au lycée agricole de Pixérécourt par une présentation de l’ensemble des réalisations des Foyers Ruraux.
- 1981 : un cinquième poste d’animateur départemental est créé en même temps que la mise à disposition d’une animatrice par la Direction Régionale du Temps Libre.
- 1982 : quatre vingt Foyers Ruraux.
- 1983 : Création d’un centre départemental d’animation, le nouveau siège de la Fédération avec informatisation des tâches administratives et de gestion.
Les actions de secteur et les rassemblements départementaux sont organisés régulièrement s’appuyant sur des collectifs d’hommes et de femmes qui animent leur village.
- En mars 1987, Création du comité du sport en milieu rural (CDSMR) pour soutenir et développer les activités de sport pour tous. Des manifestations départementales, des rassemblements par discipline, une fête des sports, sont organisés les années suivantes et connaissent des succès de participations.
- 1991, Création de « Scènes et Territoires en Lorraine » qui prend le relais de « Spectacles en campagne » et du « Centre Culturel Rural en Réseau ».
Avec cette association, les Foyers Ruraux accueillent des dizaines de compagnies et des artistes pour encadrer des ateliers de formation et des représentations de qualité.
- Au cours de l’Assemblée Générale de 1998 un appel est lancé pour bâtir une politique jeunesse à l’échelle des territoires. Entendue par ses partenaires, la Fédération anime et gère cette politique qui a vu la création de dix postes d’animateurs de proximité et le développement d’activités en quantité et en qualité en lien avec les associations locales.
- Depuis 2005, la Fédération a relancé sa politique de formation. Les universités rurales favorisent les échanges d’expériences et invitent les participants à réinvestir l’animation de leur village.
- En 2008, le rapport d’orientation adopté rappelle les missions de la Fédération pour apporter aux 126 Foyers Ruraux, soutien et représentation pour un milieu rural vivant.

Retour menu


Rôle

La Fédération accompagne les responsables des Foyers Ruraux dans leur mission d’animation et d’éducation populaire, elle favorise les rapprochements et la formation des acteurs locaux, elle encourage la pratique du sport pour tous, le rayonnement de la culture, l’organisation de loisirs de qualité, d’actions intergénérationnelles et collectives. La Fédération représente les Foyers Ruraux auprès des organismes publics, et des partenaires pour être force de proposition en milieu rural.
Les missions de la Fédération ont été adoptées en Assemblée Générale : « le livre blanc ».

Retour menu


Composition

Par secteur, les Foyers Ruraux désignent des administrateurs qui seront élus à l’assemblée générale départementale. Le Conseil Fédéral élit un bureau.

Des commissions ouvertes conduisent les politiques départementales en matière de Jeunesse, Vacances, Culture, Sports, formation, vie fédérale… Ces groupes désignent également des représentants qui siègent au Conseil Fédéral.

Retour menu