6.4 Accueil Collectif des Mineurs (A.C.M)

Hier la ruche, le centre aéré, le C.L.S.H., la colo, le camp, … Aujourd’hui un sigle pour regrouper tout cela : A.C.M. traduisez : accueil collectif de mineurs.
Cette nouvelle dénomination s’accompagne aussi de nouvelles dispositions réglementaires.
Organiser, diriger et animer un centre de vacances, aujourd’hui comme hier, demande de la méthode.

La Fédération soutient les Foyers Ruraux qui organisent un centre avec ou sans hébergement, de plus la dynamique avec “Jeunesse & Territoires” a permis de développer des séjours : camps itinérants ou fixes, camps thématiques, colo neige, …
De nouvelles règles, de nouvelles exigences, mais des objectifs qui n’ont pas changé : que le centre de vacances soit un lieu d’aventure, de découverte, de rencontres et de bonne humeur, un lieu d’épanouissement.

Cette fiche résume un document plus complet qui vous sera présenté sur simple demande.

Habilitation

Nécessaire pour que votre séjour puisse fonctionner, l’habilitation est prononcée par le Préfet après instruction d’un dossier déposé à la Direction Jeunesse et Sports. Un numéro d’habilitation est alors attribué.

Personnel

- Le (la) directeur trice) doit être titulaire du B.A.F.D. (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Direction), ou en formation B.A.F.D. ou d’autres diplômes (Professeur des écoles, éducateur spécialisé, animateur professionnel, éducateur sportif, professeur).
- L’équipe d’animation doit avoir un minimum de 50 % de titulaires du B.A.F.A.

Encadrement

- Minimum 1 animateur pour 12 enfants de + 6 ans
- Minimum 1 animateur pour 8 enfants de – 6 ans.

Aides de la Fédération

De l’intention à la réalisation, la Fédération peut vous accompagner dans la mise en œuvre de votre projet pour les enfants et les adolescents. Dans l’élaboration du budget, la constitution d’une équipe, les démarches administratives…
Le Foyer Rural est organisateur ; c’est à lui que revient la maitrise du cadre et des moyens, mais il confie à une équipe (directeur et animateurs de centre de vacances) le soin de mettre en œuvre un projet conforme à ses ambitions éducatives.

Quels projets

Le projet éducatif donne du sens, développe les conceptions de l’organisateur.

Il a été élaboré par des bénévoles, des professionnels, des formateurs BAFA/BAFD, des directeurs de centres de notre mouvement.
Il définit les valeurs éducatives de l’organisateur. Il précise les mesures prises pour l’accueil du public et les moyens mis à disposition.
Il sert de piste de travail pour l’élaboration du projet pédagogique. Le projet éducatif concerne l’ensemble des séjours, il est définit généralement pour plusieurs années, c’est un projet à long terme.
Les directeurs et animateurs doivent avoir connaissance du projet éducatif avant leur entrée en fonction.

Le projet pédagogique précise les objectifs du séjour et les moyens pour les atteindre, concrétise les intentions éducatives.

Ce document sera rédigé par le directeur (ou l’équipe de direction) du séjour.
Il est l’application directe du projet éducatif. Il met en œuvre les valeurs éducatives. Le projet pédagogique définit des objectifs (pédagogiques ou généraux) qui pourront être évalués et mesurés. Pour atteindre ces objectifs, il précisera quels moyens l’équipe se donne : organisation des différents moments de la journée, aménagement de l’espace, travail de l’équipe, relation avec les familles.
Chaque projet pédagogique doit apporter des précisions en ce qui concerne :
1 – modalités d’accueil et de vie des enfants, les conditions de transport ;
2 – l’utilisation des espaces
3 – l’organisation des activités
4 – la collaboration avec des intervenants
A la différence du projet éducatif, ce projet sera spécifique au séjour, à un moment donné, à une équipe.

Répartition des rôles

L’organisateur (Foyer Rural)
Embauche le directeur. Aide, soutient le directeur dans ses missions. Il peut aider à la gestion quotidienne du centre (administrative, financière et matérielle). Apporte et fixe les moyens financiers et matériels.

Le directeur :
Garant de la sécurité physique et affective des enfants, il met en œuvre le projet pédagogique.
Le directeur est responsable de la coordination et de l’animation de l’ensemble du personnel.
Gère les relations avec les différents partenaires.
Il organise la gestion quotidienne du centre (administrative, financière et matérielle) et peut se faire aider par l’organisateur. Il associe les parents à la vie du centre.

L’animateur :
Auprès des enfants, l’animateur est garant de la sécurité physique et affective des enfants, il est à l’écoute des enfants et répond à leurs demandes dans le cadre du projet de l’équipe et du centre de loisirs.

Education populaire et A.C.M.

Les Foyers Ruraux sont des associations d’éducation populaire issues d’initiatives locales et contribuent à l’animation et au développement du milieu rural.Retour ligne automatique
Les Foyers Ruraux développent leurs actions dans le cadre de valeurs démocratiques, humanistes et dans le respect des droits de l’enfant, de la femme et de l’homme.

Faire grandir

- Permettre aux enfants et aux jeunes de s’épanouir et de construire une vie dynamique et enrichissante, propre à favoriser le développement de leur milieu rural.
- Favoriser le lien social en renforçant les solidarités, les relations intergénérationnelles, les partenariats divers, les échanges de savoirs, de savoir-faire et savoir être.
- Favoriser l’implication, la prise d’initiatives et la prise de responsabilité des enfants et des jeunes dans leurs projets et dans leur participation citoyenne. Inciter à la créativité et développer toutes formes d’expression individuelle et collective.
- Promouvoir l’accès à la culture et au sport pour tous. Favoriser la découverte de tout environnement : naturel, géographique, social et culturel.