6.6 J.T témoignages

Parmi les nombreux projets réalisés, nous avons demandé à chacun des territoires de relever une action particulièrement intéressante d’une année passée.

EURON-BAYONNAIS :
les jeunes ont montré leur générosité en organisant une randonnée au profit des restos du cœur. Autre action remarquable, celle d’un groupe qui prépare depuis plusieurs mois un voyage à la rencontre de jeunes Roumains. Le but ici n’est pas de venir en aide, mais de découvrir une autre culture à la fois proche et lointaine. Rencontre des élèves d’un collège dans lequel ils installeront un point d’information sur la Lorraine. Hébergement dans des familles à Cricau ; un séjour qui permettra de mieux connaître la vie et les traditions de ces européens de l’Est. Pour financer ce déplacement, en plus des aides obtenues, les jeunes ont utilisé leurs talents : animation cirque, stands chamboule-tout, château hanté dans les fêtes locales, et organisation d’un concert. Avant même leur départ, le voyage est déjà une réussite humaine.

GRAND COURONNE :
parmi les nombreuses actions, départ en vacances pour ados et plus jeunes, ateliers à chaque vacance pour les plus jeunes, soutien aux manifestations des associations locales et notamment, la semaine des arts . Tous les talents locaux sont valorisés : ateliers théâtre, danse, le hip-hop, école de musique, scène ouverte aux jeunes talents locaux se succèdent dans un même lieu durant une semaine. L’édition 2008 a été enrichie d’un atelier poterie avec la cuisson des pièces dans un four à poterie spécialement construit pour la fête.

SEILLE :
Les associations du territoire Nord et Sud ont réalisé cinq œuvres monumentales entre 2,5 mètres et 6 mètres de haut. Bénévoles et jeunes se sont formés aux techniques de sculptures : sur bois, pierre, siporex et béton et se sont initiés à la soudure, à la mosaïque et à la poterie. Deux années de travail ont permis l’échange de savoir et l’apprentissage de nouvelles techniques. Le projet Tot’M (totem) en Seille sera dévoilé lors d’une fête populaire où se mêleront chamanes, conteurs, photos et fanfares.

SANON :
Parmi les actions de 2008, le festival « sanonzik’al » a constitué un temps fort après une année de préparatifs. Organisé par vingt jeunes de 14 à 20 ans, soutenus par des bénévoles et des élus municipaux, ce festival proposait 4 concerts sur une soirée avec en préambule des ateliers graph, percussions, danses et cirque.. Des stands sur le commerce équitable et les risques auditifs étaient installés pour recevoir le public familial venu en nombre. Retour ligne automatique
Une réussite saluée par les participants, les organisateurs et les élus. Au bilan, Jeunesse et Territoire Sânon montre sa capacité à accompagner des jeunes dans leurs envies d’animation.

TOULOIS :
2008 a été l’année de démarrage du nouveau projet jeunesse étendu à l’ensemble de la communauté de communes de Colombey. Un partenariat fort avec la fédération des MJC nous permet de conduire cette politique de façon concertée sur les 46 communes que compte désormais le territoire en tentant de maintenir l’implication des bénévoles sur ce nouvel espace devenu très vaste. Afin d’améliorer la communication, un important travail a été mené en 2008 : chacun des 46 villages dispose dorénavant d’un panneau spécifique réservé à la communication du projet qui a pris le nom de « NOOBA en sud Toulois ».

DU SAINTOIS AU VERMOIS :
Ce qui aura retenu le plus l’attention durant cette année 2008, dans un contexte difficile pour les associations d’éducation populaire, c’est l’énergie formidable de tous les bénévoles qui s’activent au quotidien pour que le lien social ne soit pas rompu, pour être le levier de la culture en milieu rural et faire rempart à l’individualisme. Il n’y a pas plus belle réussite que ces aventures collectives qui ont ponctuées l’année : en sport (faîtes des sports, jeux inter villages…), en culture (fête des talents, l’accueil du spectacle amour à mère…), les vacances (colo itinérante sur le territoire…), le périscolaire (projet théâtre et autres actions…).